Comment choisir ses chaussures de trail ?

Points à considérer

Si vous voulez découvrir les sentiers de randonnée d’une nouvelle manière ou si vous êtes un coureur urbain qui veut varier sa routine, il est difficile d’ignorer l’appel du trail running.

Cependant, avant de partir en montagne, vous devez choisir des chaussures de trail running conçues spécifiquement pour s’aventurer au-delà de l’asphalte. Les chaussures de trail running diffèrent des chaussures de route à plusieurs égards :

  • Adhérence sur terrain accidenté : les semelles renforcées améliorent l’adhérence pour vous aider à vous déplacer en toute sécurité sur la terre, la boue, le gravier, les racines et les rochers.
  • Protection des pieds : Diverses caractéristiques internes et externes protègent vos pieds contre les chocs avec les pierres, les branches et les racines. Les matériaux supérieurs durables résistent à l’usure et aux déchirures.
  • Construction rigide : les chaussures de trail sont conçues pour éviter une rotation excessive du pied. De plus, comme le trail running implique une foulée plus courte et plus variable, car vous vous adaptez au sol pour trouver l’équilibre optimal, le contrôle de la pronation n’est pas un élément auquel il faut prêter trop d’attention.

Cet article couvre quatre aspects pour vous aider à choisir les meilleures chaussures à acheter :

  • Type de chaussure : les options sont les suivantes : pour les sentiers faciles, les sentiers vallonnés ou le hors-piste.
  • Rembourrage : les options vont de pieds nus à très rembourrés.
  • Chute : Cette mesure affecte la mécanique de la course.
  • Ajustement : vous devez demander l’aide d’un expert et être prêt à changer votre choix de chaussures, car c’est le critère le plus important.

Types de chaussures de trail

Le choix des chaussures commence par l’évaluation du type de pistes sur lesquelles vous prévoyez de courir. Faites votre choix : si vous courez régulièrement, une nouvelle paire de chaussures aura une espérance de vie de quatre à six mois, ce qui revient à dire que l’occasion d’essayer d’autres chaussures ne sera pas loin.

Les chaussures de course sur piste se répartissent en trois grandes catégories :

Légères

Les chaussures légères de trail running sont conçues pour des surfaces relativement planes. Pensez aux sentiers entretenus, aux routes de gravier et aux sentiers larges. Ces chaussures sont les plus proches des chaussures de route en termes de poids et de construction.

Les caractéristiques de cette catégorie de chaussures sont les suivantes :

  • Protection modeste contre les rochers et les racines
  • Des conceptions légères qui facilitent le maintien d’un rythme rapide.
  • Constructions modérément rigides qui favorisent un placement stable du pied.
  • Semelles à crampons peu profonds offrant une bonne adhérence sur les terrains glissants.
  • Dans certaines chaussures, la semelle intermédiaire offre un amorti important qui vous permet d’enchaîner les kilomètres en tout confort.
  • Dans d’autres chaussures : un amorti minimal de la semelle intermédiaire qui vous permet de vous sentir plus en contact avec le sentier.

Résistantes

Les chaussures de trail robustes sont essentiellement conçues pour courir sur des sentiers de montagne, qui peuvent varier du chef-d’œuvre d’un ingénieur des sentiers au tracé d’un sentier abandonné. Par conséquent, cette catégorie couvre le plus large éventail de terrains.

Lisez aussi :  Qui a inventé la boussole ?

Les caractéristiques peuvent inclure :

  • Protection des orteils à l’avant et plaques cachées sous le pied pour protéger contre les racines et les pierres.
  • Matériaux et revêtements robustes pour une protection contre la saleté et les épines.
  • Semelle intermédiaire robuste pour absorber les bruits de pas lors des descentes abruptes et des atterrissages difficiles sur les dalles rocheuses.
  • Tige souple et structures rigides pour stabiliser le pied dans les virages et sur les surfaces instables. Certains modèles comprennent également des tiges internes, qui ajoutent de la rigidité aux semelles intermédiaires.
  • Les différents motifs de crampons assurent l’adhérence et la puissance de freinage à n’importe quel angle.
  • Semelles à crampons épaisses et multidirectionnelles pour une meilleure traction sur les sols mous, humides et boueux. Le large espacement des pattes permet à la boue de s’écouler librement.
  • Sur certaines chaussures : caoutchouc souple et résilient qui s’accroche aux pierres humides ou aux surfaces en bois.
  • Sur les autres chaussures : caoutchouc plus dur, moins adhérent, pour une durabilité accrue.

Tout-terrain

Si vous avez l’intention de courir là où les mortels ont peur de marcher, les chaussures tout-terrain/off-road sont faites pour vous. Les chaussures tout-terrain offrent toutes les caractéristiques énumérées ci-dessus pour les chaussures de trail robustes, avec quelques améliorations :

  • Les matériaux seront plus résistants : vous verrez peut-être des semelles intermédiaires en mousse de polyuréthane, par exemple, plutôt que des semelles intermédiaires en mousse EVA que l’on trouve dans la plupart des chaussures de trail robustes.
  • La structure sera plus robuste pour offrir une plus grande « rigidité en torsion », ce qui signifie qu’une chaussure est moins susceptible de céder lorsqu’une force de torsion importante est appliquée. C’est important lorsque vous ne courez que très peu sur un terrain plat.
  • L’utilisation à distance peut vous amener à traverser des ruisseaux et des marécages et vous exposer à des conditions météorologiques difficiles, vous trouverez donc davantage de chaussures imperméables dans cette catégorie.

Achetez des chaussures de trail pour la marche, le trekking ou la randonnée : certains randonneurs font cela pour gagner du poids. C’est bien, mais soyez prêt à les remplacer souvent. Le fait que vous les trouviez plus ou moins confortables dépendra du poids de votre sac, de la robustesse du sentier et de la force de votre pied.

Si vous choisissez de le faire, tournez-vous vers les modèles hors-piste, car ils offrent plus de durabilité et de soutien que les chaussures de trail robustes ou légères. Voici notre liste des meilleures chaussures légères de randonnée et de trekking.

Amortissement

Le niveau d’amortissement, parfois appelé « hauteur de semelle », est resté pratiquement inchangé pendant de nombreuses années, jusqu’à ce que les chaussures pieds nus révolutionnent le secteur. Quelques années plus tard, une contre-tendance est apparue avec l’arrivée sur le marché de chaussures à semelles intérieures rembourrées.

Aujourd’hui, ce spectre d’amortissement  » sensation  » versus  » flottaison  » vous offre un large éventail d’options :

  • Barefoot / Pieds nus : comme vous pouvez l’imaginer, il s’agit des chaussures sans rembourrage dans la semelle. L’intérêt est qu’ils vous permettent de développer une meilleure sensation de la piste et de votre propre biomécanique.
  • Minimaliste : ces chaussures sont une bonne option si vous voulez une meilleure sensation sur le sentier mais ne vous sentez pas à l’aise pour renoncer à tout l’amorti de la semelle intermédiaire.
  • Modérée : on pourrait classer ces chaussures dans la catégorie des chaussures de trail traditionnelles, avec un rembourrage suffisant pour vous permettre de courir confortablement sur des sentiers rocheux et escarpés.
  • Maximum : ce sont les modèles qui offrent beaucoup de rembourrage dans la semelle intermédiaire. Les adeptes disent que les chaussures avec un amortissement maximal sont plus faciles à utiliser pour les articulations et réduisent la fatigue lors des courses de longue durée. Les détracteurs affirment que le rembourrage super souple de certaines chaussures rend les orteils  » mous  » (moins efficaces) lorsque vous courez.
Lisez aussi :  Comment choisir sa lampe frontale ?

Drop

La chute du talon aux orteils ou drop est une mesure étroitement liée à la hauteur de l’amortissement. De 0 mm à plus de 12 mm, la dénivellation du talon à la pointe du pied est la différence entre la hauteur du talon et celle de l’avant-pied :

  • Les chaussures pieds nus ont un drop de 0 mm.
  • Les chaussures minimalistes ont généralement un drop de 0 à 4 mm.
  • Les chaussures modérées et maximalistes offrent un large éventail de différences de hauteur entre le talon et les orteils.

Pour décider de la hauteur du talon qui vous convient le mieux, suivez ces conseils :

Faites correspondre la chute à vos chaussures actuelles. Vous éviterez de perturber la biomécanique de votre corps. Et gardez à l’esprit que même si vous achetez le même modèle de chaussure, vous devez quand même vérifier le drop. De temps en temps, une marque de chaussures peut modifier la dénivellation entre le talon et l’orteil lorsqu’elle met à jour le design d’une chaussure.

Si vous n’avez pas de chaussures de course, regardez vos autres chaussures. Regardez d’abord vos autres chaussures de course. Si vous n’avez pas de chaussures de course, regardez vos chaussures de loisirs.

La plupart des chaussures ont un dénivelé modéré du talon à l’orteil, ce qui suggère simplement que vous évitiez les chaussures de trail qui se situent aux extrémités 0 mm et 12 mm de la gamme de spécifications, ou à proximité. Si vous portez des chaussures plates ou des tongs tout le temps, les chaussures basses peuvent convenir.

Une faible dénivellation du talon favorise une réception sur le milieu ou l’avant du pied. Le résultat est une plateforme d’atterrissage plus stable, ainsi qu’un meilleur équilibre et un meilleur engagement musculaire.

Ce changement biomécanique bénéfique est un grand attrait des chaussures pieds nus et minimalistes. Cependant, tout le monde ne peut pas bénéficier ou faire la transition vers une chaussure à faible dénivelé.

Si vous envisagez de passer aux pieds nus ou aux chaussures minimalistes, allez-y doucement. Prévoyez quelques mois de transition et un certain inconfort pendant que vous vous adaptez physiquement. Pour plus d’informations, lisez les bases de la course pieds nus/minimaliste.

Notez que vous pouvez également trouver des chaussures avec un amorti modéré et maximal qui ont une faible chute de talon. Passer d’une chaussure à talon haut bien amortie à une chaussure à talon bas bien amortie ne convient pas à tout le monde. Elle implique un certain inconfort et il faut s’y habituer.

Lisez aussi :  Quel équipement pour une randonnée ?

Fit

L’ajustement est plus important que toute autre considération. Une chaussure qui reçoit des critiques élogieuses n’est pas une bonne chaussure pour vous si elle n’est pas adaptée à votre pied. Et obtenir un bon ajustement implique plus que la longueur et la largeur. Les pieds sont biomécaniquement complexes et un bon ajustement tiendra également compte de facteurs tels que la forme et la longueur de la voûte plantaire, le volume du pied, etc.

Prenons l’exemple des formes de chaussures : chaque marque fabrique ses chaussures en fonction d’une forme de pied sophistiquée appelée « forme ». Votre objectif est de trouver les marques dont la forme est similaire à celle de votre pied. Vous pouvez alors faire vos achats en ligne et avoir plus de chances d’obtenir des chaussures qui vous conviennent.

Ne supposez pas que vous connaissez votre pointure : vos pieds changent avec l’âge, il est donc toujours sage de se faire mesurer. Ensuite, tenez compte du fait que vos pieds gonflent lorsque vous courez : il vous faut des chaussures qui offrent la bonne longueur et la bonne largeur au niveau des orteils.

Faites faire une étude d’ajustement : un spécialiste de la chaussure peut évaluer la taille et la forme de vos pieds et vous conseiller sur l’ajustement des différentes marques. De nombreux magasins peuvent le faire pour vous, mais vous devez vous y prendre à l’avance pour obtenir la meilleure expérience possible.

Vous n’aurez peut-être pas besoin de prendre rendez-vous, mais nous vous recommandons de choisir un moment où il y a moins de monde ou de demander quand le personnel le plus expérimenté en matière de chaussures sera dans le magasin. Allez-y plus tard dans la journée car vos pieds gonflent et vous pouvez vous assurer d’avoir des chaussures assez grandes pour vous adapter.

Enfin, un spécialiste de la chaussure peut vous aider à trouver des chaussures qui soulagent un large éventail de problèmes de pieds, tels que les oignons, les douleurs aux orteils, la fasciite plantaire, etc. Un spécialiste peut également vous conseiller sur vos orthèses ou trouver une semelle préfabriquée adaptée à vos besoins.

Découvrez nos autres comparatifs...
Qu’est-ce que le trekking ?
trekking

Le trekking, comme la randonnée, est un sport qui se déroule sur des sentiers et des itinéraires naturels en montagne, Lire plus

Qu’est-ce qu’une randonnée ?
randonnée

Quand on nous dit ce qu'est la randonnée, nous pensons à une sorte de trek compliqué à travers les forêts Lire plus

Comment choisir ses chaussures de randonnée ?

Si vous voulez participer à l'incroyable et saine aventure du trekking, la première chose que vous devez savoir est qu'il Lire plus

Comment choisir ses batons de randonnée ?

Au fil des ans, de plus en plus de randonneurs utilisent des bâtons de trekking lors d'activités d'alpinisme, de trail Lire plus

profil

Je m'appelle Thomas, grand explorateur et passionné de randonnée. J'ai créé ce site pour vous donner mes recommandations pour des randonnées inoubliables. À travers ce blog je vous partage également mes conseils pour trouver les meilleurs vêtements et équipements de randonnée selon votre envie et budget.

Vêtements & Equipements de randonnée

La Crème de la Crème des Chaussures de Randonnée

X